Sélectionner une page

Par Allison Blomme et Luc Hallion

Le 12 mars, Emmanuel Macron s’est adressé aux Françaises et aux Français au sujet du nouveau coronavirus Covid-19. Pour limiter la propagation du virus, il recommande de limiter les déplacements et d’intensifier au maximum le télétravail.

Le télétravail, une mesure de précaution

Alors que l’épidémie du coronavirus Covid-19 devient une pandémie, par son caractère grave et mondial, il devient urgent et nécessaire de garantir la sécurité et la santé de ses collaborateurs.

Pour ralentir la propagation du virus au sein de la population, une mesure s’impose : le télétravail. En France, cette mesure fait des émules, à commencer par le gouvernement. Déjà le 28 février, la ministre du travail, Muriel Pénicaud, a appelé les entreprises à « adapter les conditions de travail, en télétravail ou en arrêt de travail ».

Dans le Bas-Rhin, l’un des clusters de l’épidémie où plusieurs cas ont été détectés, 600 employés de l’entreprise pharmaceutique Merck à Molsheim sont mis au télétravail. Selon un communiqué de l’entreprise, la direction « a demandé à l’ensemble des salariés dont le poste le permet, de travailler depuis leur domicile jusqu’à nouvel ordre ». Le but est simple : limiter les interactions physiques, tout en continuant de travailler.

 

Une solution pour soutenir l’économie

En situation ordinaire, l’employeur ne peut pas imposer le télétravail. Selon l’article L1222-11 du code du travail, « en cas de circonstances exceptionnelles, notamment de menace d’épidémie, ou en cas de force majeure, la mise en œuvre du télétravail peut être considérée comme un aménagement du poste de travail rendu nécessaire pour permettre la continuité de l’activité de l’entreprise et garantir la protection des salariés ».

L’épidémie n’est pas le seul danger auquel les entreprises font face. Les mesures restrictives entraînent avec elles une autre crise, d’ordre économique. Le krach boursier n’épargne aucun centre financier : Wall Street, Londres, Paris, Milan… Désormais, on craint une mise à l’arrêt de l’activité. Travailler à distance limiterait à la fois la propagation du virus, mais également, la paralysie de l’activité économique. D’autant plus qu’il existe des outils efficaces pour maintenir un bon environnement de travail, à partir de chez soi.

 

Des réunions virtuelles

Si les grands rassemblements de personnes sont déconseillés, cela ne signifie pas qu’il faut faire une croix sur les réunions et les conférences prévues. Où que vous soyez, il est possible d’utiliser la solution de collaboration CounterPath pour organiser vos réunions professionnelles.

A travers le logiciel de téléphonie Bria, vous disposez d’une salle de réunion virtuelle pour des conférences audio et vidéo HD sécurisées avec messagerie et partage d’écran pouvant accueillir jusqu’à 200 participants. D’un simple clic, l’utilisateur peut transformer une discussion par messagerie instantanée en vidéoconférence, partager un document sur l’écran.

De façon très simple, une réunion peut être programmée comme elle l’aurait été dans des circonstances ordinaires. Les participants reçoivent une notification par mail pour une invitation à la réunion, et disposeront d’un salon virtuel personnalisé. Un simple navigateur web et une connexion internet suffisent pour se connecter.

 

Garder le contact ? Oui, mais derrière un écran

En instaurant le télétravail, certains s’inquiètent d’une éventuelle rupture sociale. Pourtant, des solutions existent pour ne pas s’isoler du reste du monde. Les salariés sont invités à utiliser les outils de télécommunications pour rester en contact. Une question à poser à un collaborateur ? La réponse peut être communiquée via Bria Enterprise de CounterPath.

Le téléphone logiciel offre aux utilisateurs un accès complet à la voix, à la vidéo, au répertoire de l’entreprise, à la gestion de la présence, à la messagerie et au partage d’écran. Et ce, que ce soit sur les ordinateurs de bureau, tablettes et smartphones, et en tout lieu. Il suffit juste d’une connexion WiFi ou 3G/4G, de télécharger l’application gratuite Bria et de se connecter avec ses identifiants d’entreprise, peu importe la plate-forme utilisée (Windows, Mac, iOS, Android).

Cette solution permet d’augmenter la productivité et la réactivité des employés, en associant leurs propres équipements à leur numéro professionnel. Si un employé ne souhaite pas être dérangé, il peut notifier son statut de présence (disponible, absent, occupé, au téléphone, ne pas déranger, inactif) à l’équipe, en apparaissant automatiquement dans un annuaire d’entreprise unique.

Ainsi, du bout du doigt, il est toujours possible de communiquer avec ses collègues, peu importe l’endroit, et en garantissant la santé et la sécurité des autres, et de soi-même.

Article rédigé en collaboration avec Allison Blomme